Salade craquante

Pour changer de l’habituelle tomate-mozza-basilic estivale, voici une proposition de salade de quinoa, ultra craquante et totalement vegan 🙂

DSCF8896

Ingrédients pour 6 personnes

2 verres de quinoa blanc, rouge et noir

3 carottes

3 branches de céleri

2 oignons frais

1 bouquet de ciboulette

1 demi bouquet de coriandre

3 cuillères à soupe de graines de tournesol

1 cuillère à soupe de graines de lin

Recette

Éplucher puis couper les carottes en julienne. Couper les branches de céleri en petits morceaux dans le sens de la largeur. Émincer les oignons frais. Couper la ciboulette et la coriandre grossièrement -comme pour le taboulé libanais, ces herbes fraîches doivent faire office de « salade », en apportant leur couleur verte-. Ajouter les graines.

Assaisonner avec les huiles que vous aurez à disposition: huile d’olive, vinaigre balsamique, pourquoi pas un soupçon d’huile de sésame…et un peu de fleur de sel ou de gomasio.

SI vous le souhaitez, quelques chutes de tranches de truite ou de saumon bio se marieront très bien à cette salade, idéale pour un déjeuner d’été 🙂

Yes, une nouvelle adresse rive gauche !

On le sait, le marketing autour de l’alimentation « sans gluten » a totalement outrepassé les frontières du raisonnable depuis quelques temps. Plus qu’un régime proposé aux véritables intolérants, c’est-à-dire les personnes atteintes de la maladie coeliaque, et quelques personnes comme moi qui digèrent mieux en allégeant leur consommation de gluten, l’alimentation « sans gluten » est surtout devenue un paradis pour branchés en tout genre.

Manger du gluten est devenu « has been » si on en croit certains…et on constate avec stupeur la vente de « carottes sans gluten » ou même de « lessive sans gluten », comme si le label « sans gluten » donnait en soi de la valeur à un produit qui en est de toute façon exempt.

Quelle monde étonnant…toujours est-il que l’hipsterisation de ce régime rime avec une concentration de restos et bonnes adresses dans les quartiers les plus cool de Paris. J’ai nommé le 9e arrondissement, le Marais, et globalement…la rive droite !

Et oui, il semblerait que manger du gluten soit maintenant un truc de vieux ronchons bourgeois de la rive gauche !!! Et je suis bien contente pour cette raison d’avoir enfin trouvé une super adresse à Odéon 🙂

Allez hop, en route !

A l’angle de le rue Dupuytren et Monsieur le Prince, vous trouvez ce joli resto à la déco épurée et élégante. L’accueil est vraiment très chaleureux, on prend soin de vous avec attention et délicatesse. Non vraiment, j’insiste, c’est un vrai bon point à cette adresse.

Pas de demi-mesure ici car tout est sans gluten et sans lactose. De plus le pain et les pâtisseries (vraiment délicieuses !) sont fabriquées sur place. Vous pouvez donc vous installer en toute tranquillité.

A l’heure du déjeuner on vous proposera deux formules: pour 10 euros une soupe et une pâtisserie, pour 17 euros, un plat, une pâtisserie, une boisson et un café/thé.

On mange très bien. C’est simple et bon. Mais clairement, si le concept du sucré-salé est vraiment la bonne idée lorsqu’on est de passage dans le quartier pour déjeuner, c’est dans le dessert que l’adresse devient vraiment un incontournable du « glutenfree » à Paris !

DSCF8909

A tester donc d’urgence pour tous les parisiens de la rive gauche qui comme moi se sentaient mal aimés dans leur quartier :p

Gâté sans gluten

11 Rue Dupuytren 75006 PARIS  

à l »angle de la Rue Monsieur Le Prince,

à 50m du métro Odéon

Téléphone  01 43 25 49 23

https://www.facebook.com/gatesansgluten

 DSCF8907

Le banana bread

Vous ne savez plus que faire des deux ou trois bananes mollassonnes qui végètent dans votre cuisine ? J’ai la solution : le banana bread ! Et plus vos bananes seront mûres, meilleur il sera 😉

DSCF8898

Pour cette préparation, je suis partie de la recette classique du banana bread et l’ai réadaptée sans gluten et sans lactose (le beurre est remplacé par l’huile de coco). Le résultat est vraiment réussi, la banane permettant de donner du liant au gâteau une fois cuit.

Ingrédients pour 6 personnes

150g de farine de riz

50g de farine de châtaigne

50g de poudre d’amandes

120g de sucre blond Rapadura

2 c. à café de levure chimique sans gluten

1 demi-cuillère à café de bicarbonate de soude

1 pincée de fleur de sel

2 à 3 bananes bien mûres

85g d’huile de coco

2 c. à soupe de lait de riz

2 œufs

Recette

Préchauffer le four à 160°C. Dans une jatte, mélanger la farine de riz avec le sucre, le bicarbonate, la levure et la fleur de sel. Ajouter les bananes écrasées, l’huile de coco (fondue au préalable à feu doux dans une casserole), et le lait de riz.

Battre doucement jusqu’à obtention d’un pâte homogène puis ajouter la farine de châtaigne, la poudre d’amande et les œufs.

Graisser un moule à cake et verser la préparation. Faire cuire au four pendant 55 minutes à 165°C. Et déguster une fois tiède avec un mug de thé 🙂

 

Crumble à l’amande, pêches et abricots

DSCF8880

Je propose ici une version gourmande du crumble avec des fruits de saison. Idéale pour une pause thé entre amies ou pour finir un repas léger !

Ingrédients pour 6 personnes

6 abricots

4 pêches

2 c. à s. rase de sucre blond

50g de poudre d’amande

20g d’amandes effilées

50g de farine de riz

20g de farine de châtaigne

70g de sucre roux Rapadura

75g de beurre

1 jaune d’œuf

DSCF8885

Recette

Éplucher les pêches et couper en quartiers. Laver et couper les abricots en quartiers. Dans une casserole, laisser les fruits compoter à feu doux avec deux cuillères à soupe de sucre blond, le temps de la préparation de la pâte à crumble.

Préchauffer le four à 200°C. Dans une jatte, verser les poudres (farines, sucre et amandes). Ajouter le beurre mou découpé en petits dés et le jaune d’œuf. Travailler la pâte avec le bout des doigts afin d’obtenir une texture émiettée.

Dans un plat à gratin, verser les fruits et saupoudrer de pâte à crumble. Passer au four 20 minutes ou 15 minutes si vous faites cuire en portions individuelles.

DSCF8891

Enjoy 😉

 

Poulet menthe et citron, carottes au miel

DSCF8815

Voici une recette extrêmement fraîche qui conviendra sûrement pour un petit dîner en terrasse accompagné d’un bon verre de rosé 😉

Ingrédients pour 2 personnes

2 blancs de poulet découpés en aiguillettes

Une dizaine de feuilles de menthe

2 citrons BIO

Huile d’olive, Sel

6 carottes

1 c. à s. de miel artisanal

1 cuillère à soupe de sauce soja

Recette

Dans une assiette à soupe, déposer les aiguillettes de poulet, verser le jus d’un citron entier, arroser d’huile d’olive et ajouter 3 à 4 pincées de sel. Découper les feuilles de menthe et déposer dans la préparation. Recouvrir d’un film étirable et laisser mariner au réfrigérateur une heure.

Éplucher puis découper les carottes en quatre dans le sens de la longueur puis en deux ou trois dans la largeur (selon la longueur que vous souhaitez donner à vos bâtonnets).

Cuire une première fois à l’eau bouillante salée pendant 15 minutes. Faire revenir ensuite à feu doux dans une poêle avec le jus d’un citron entier, le miel et la sauce soja (la marque Ayam est sans gluten), pendant 15 minutes.

Sortir les aiguillettes de poulet et les déposer dans une poêle sans ajouter de matière grasse. Ne pas ajouter le liquide de macération. Cuire 15 minutes à feu moyen.

Servir avec quelques feuilles de menthe fraîche et un peu de jus de cuisson des carottes. Vous pouvez ajouter quelques fins zestes de citron pour encore plus de fraîcheur !

Enoy 😉

Soupe glacée de pastèque, basilic et feta

Ma dernière recette remonte à plusieurs semaines. J’avais terminé l’hiver par la « Pink soup », velouté de betterave à la couleur rose foncé. Qu’à cela ne tienne…en guise de fil rouge (ou rose finalement 🙂 ), j’ouvre la saison de l’été avec une soupe rose-estival, claire et gaie, qui je l’espère vous plaira!

DSCF8784

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

1 demi pastèque BIO

Une dizaine de feuilles de basilic

Feta émiettée

Graines de pavot bleu

Recette

Mixer la pastèque découpée au préalable en gros dés avec les feuilles de basilic. Laisser reposer au réfrigérateur au minimum une heure.

Au moment de servir, verser la préparation dans de petits bols individuels, ajouter un peu de feta émiettée (l’équivalent d’une cuillère à soupe par bol suffit). Décorer de quelques graines de pavot bleu et d’une feuille de basilic.

La pastèque est riche en antioxydants et ses pépins en vitamine C ! N’hésitez donc pas à mixer le tout sans distinction. Attention cependant à la quantité de soupe glacée, pour certains estomacs trop de pastèque crue en début de repas peut provoquer quelques ballonnements…optez pour la verrine dans ce cas !

En entrée ou apéro dînatoire, cette soupe vous rafraîchira instantanément 😉

My free kitchen, une adresse discrète et charmante

FK1A quelques pas du square Montholon, nichée au coin de la rue Bleue et du Faubourg Poissonnière, voici un petit lieu calme et charmant comme il plaît de trouver à l’heure du déjeuner.

Ici tout est 100% gluten free et lactose free…et c’est le gage d’une cuisine « libérée » selon les concepteurs 😉

On vient commander son menus au bar et on trouve une place sur les quelques tables en bois clair qui occupent cette très jolie pièce. Il y a du monde assis et du passage pour ceux qui prennent « à emporter ». L’endroit est franchement vivant et se prête aussi à un déjeuner-papote comme on aime en avoir avec une amie !

FK2

Du côté de l’assiette, on apprécie une carte qui présente plusieurs choix sans aller dans la surenchère, des produits frais, des propositions originales et trois formules à disposition. Mention spéciale pour le crumble qui est un véritable moment de délice, fruits juste compotés, pâte à crumble savoureuse et pas trop sucrée. C’est un régal.

FK3

My free kitchen

1 bis rue Bleue

75009 Paris

01 48 01 67 64

Ouvert du lundi au samedi

de 12H à 15H et de 19H à 22H

La pink soup !

Si le temps est gris, ce n’est pas une raison pour manger terne et incolore 😉

DSCF8685

Voici une recette toute simple de soupe à la betterave qui égayera votre table et vos papilles!

Ingrédients

3 oignons jaunes

2 betteraves crues

200g de céleri rave

1 bouillon cube BIO

Huile d’olive

Amandes entières concassées

Recette

Dans une grande casserole, faire revenir les oignons émincés avec trois cuillères à soupe d’huile d’olive. Découper le céleri rave puis les betteraves en dés. Ajouter dans la casserole et laisser revenir 10 à 15 minutes à feu moyen en remuant de temps en temps.

Ajouter 1L d’eau bouillante et le bouillon cube puis cuire à couvert pendant une heure.

Mixer et servir chaud avec quelques amandes concassées.

A table 🙂

L’inattendu Sol Semilla

Aujourd’hui je déjeune pour la première fois chez Sol Semilla. J’ai entendu parler à plusieurs reprises de cette adresse végétalienne, qui m’a été notamment recommandé par une des serveuses du Café Ginger.

DSCF8661

La particularité de Sol Semilla, c’est l’utilisation des superaliments dans leur cuisine. Le terme « superaliment » sous-entend que certaines denrées sont particulièrement bien adaptées pour répondre à nos besoins alimentaires. En effet, les teneurs en vitamines, protéines, antioxydants et autres principes actifs de ces aliments traditionnels semblent être l’œuvre d’un bon laboratoire à la pointe des connaissances en matière de nutrition.

Derrière cette « nouvelle » cuisine, c’est aussi la transmission de traditions sud-américaines ancestrales qui revit, proposant une meilleure entente entre l’homme et la nature.

Açaï, Caroube, Acérola, Cacao cru ou encore…griffe du chat et spiruline ! Votre curiosité ne manquera pas d’être aiguisée par le grand nombre d’ingrédients méconnus que propose Sol Semilla.

En arrivant vers 12h30, peu de personnes sont encore installées…au comptoir, sur une table de jardin ou sur une grande tablée conviviale, les façons de s’installer pour le déjeuner sont multiples, et l’ambiance n’en est que plus chaleureuse!

On me propose tout de suite de déguster deux jus « maisons »: pomme-gingembre et maïs mauve…puis « L’Elixir d’immunité », une décoction de thym, romarin et griffe du chat. Voici de quoi éveiller le palais avant de déjeuner…je lis la carte du menu et me sens tout de suite en confiance: deux assiettes proposées, quelques soupes et quelques desserts. Peu de propositions sur la carte est bien souvent le gage d’une cuisine très fraîche.

Nous choisissons de déguster L’Assiette du Jour avec mon amie Laure. Du cuit, du cru, un caviar d’oléagineux, des légumes secs, du riz…tout est extrêmement bien assaisonné, l’assiette est colorée. Voici à nouveau une vraie bonne adresse à n’en pas douter!

Nous choisissons ensuite de découvrir le gâteau de Caroube et le Délice de Cacao cru. Un bon point pour cette dernière, mais personnellement j’ai trouvé le gâteau de Caroube assez sec, proche d’un Carrot cake sans le moelleux…là j’ai trouvé que c’était un peu « régime sec »!

Si l’expérience vous tente, Sol Semilla vend ses supersaliments sur place et en ligne également, à vous d’assortir ceux-ci avec vos plats préférés!

Une très bonne adresse pleine de découvertes pour les végétaliens et les sans gluten 🙂

Sol Semilla

23 rue des Vinaigriers

Métro Jacques Bonsergent ou Gare de l’Est

01 42 01 03 44

Potimarron rôti au four, épices et noisettes

DSCF8658

 

Le potimarron, j’adore ! Après l’incontournable velouté si réconfortant en hiver, j’ai testé la cuisson rôtie au four et c’est un vrai plaisir à la dégustation. La texture est fondante (la peau se mange sans aucun souci après la cuisson!), le goût légèrement sucré est préservé et vous pouvez ajouter toutes sortes de condiments à votre plat.

A déguster en entrée chaude, ou accompagné d’un féculent ou d’une viande pour un plat complet. Voici quelques unes de mes propositions…

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

1 potimarron

1 poignée de noisettes entières

1 poignée de graines de tournesol

1 c. à café de cumin

1 c. à café de curcuma

Sauce soja

Huile d’olive

DSCF8382

Ajouter quelques morceaux de tome de brebis en fin de cuisson pour un potimarron plus « gourmand »…;)

Recette

Laver le potimarron à l’eau froide et découper en tranches d’une épaisseur d’environ 4 cm sans enlever la peau.

Déposer les tranches dans un plat allant au four et verser 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et 1 cuillère à soupe de sauce soja. Saupoudrer des noisettes concassées, graines de tournesol (les graines de courge sont elles aussi tout à fait recommandables!).

Ajouter les épices et passer au four 40 à 45 minutes entre 180 et 200°C.

Bonne dégustation 🙂